logo


AU PUBLIC, AU PEUPLE, À LA SOCIÉTÉ BRÉSILIENNE (de Luciano ELIA traduit par Maryse DELEPLANCQUE))

APPEL BRÉSIL – INTRO 1

AU PUBLIC, AU PEUPLE, À LA SOCIÉTÉ BRÉSILIENNE,

Nous sommes psychanalystes, membres de la TABLE ANALYTIQUE / ÉCOLE DE PSYCHANALYSE (LAÇO ANALITICO ESCOLA DE PSICANALISE est le nom de l’école de psychanalyse brésilienne, présente notamment à Rio de Janeiro, Varginha, Cuiabá et Florianópolis, ainsi que Manaus), mais nous tenons à dire ici que nous nous associons également à d’autres psychanalystes qui se sont déjà manifestés et que nous voulons réunir les autres membres de la société brésilienne : penseurs, employés de divers secteurs (santé, éducation, direction, assistance sociale), chauffeurs de transports, professeurs, chercheurs, artistes, fonctionnaires du secteur public et privé administratif, chauffeurs de taxi, portiers et concierges, employés de maison, serveurs, informaticiens, agents de police, aviateurs, travailleurs du secteur pétrolier, enfin, tutti quanti, se qui se considèrent comme Brésiliens, responsables du destin de notre pays!

Il est encore temps d’inverser le scénario d’un risque imminent, se profilant devant nous! NOUS AVONS UNE NUIT, PAS PLUS D’UNE SEULE NUIT, MINUIT, UN SEUL JOUR, UNE DEMI-JOURNÉE, pour reprendre les termes de la lettre de Chico Buarque, pour réfléchir, pour arrêter de penser et enfin, AGIR afin d’éviter la victoire, au second tour des élections présidentielles, d’un certain candidat, irréfléchi, sans propositions concrètes et raisonnables, incitant à la violence, à la haine et à la barbarie, mais pour des raisons étranges – que tous ceux dont le travail est de lire, déchiffrer, analyser et comprendre la logique de l’histoire et le désir qui l’anime (nous nous trouvons parmi eux) devraient pouvoir expliquer, même partiellement – il a recueilli le soutien absurde d’un très grand nombre d’électeurs (parmi lesquels, étonnamment, des Brésiliens qui réfléchissaient et pensaient!).

Nous constatons qu’il existe un soutien et une reconnaissance énormes, relatifs aux avantages apportés par les gouvernements du PT, à savoir Lula, à la population brésilienne, en particulier au sein des couches les plus pauvres, qui n’ont pas accès à la nourriture, aux soins de santé, à l’école et au logement. , aux études universitaires ou à l’emploi. Donc, ce féroce décérébré ne gagne pas au premier tour!

Mais il y a également un niveau absurde de rejet et de haine envers le même Lula (pas étonnant qu’il soit emprisonné sans avoir commis aucun crime …) alors que les gouvernements du PT ont apporté tant de bénéfices (pas seulement les plus pauvres !!!). Cette haine doit être analysée, surmontée, résolue. On ne l’a pas encore fait et cela nous menace tous, même ceux qui haïssent les représentants du PT mais ne peuvent toujours pas comprendre qu’ils seront ruinés par le résultat de leur propre haine.

Nous devons arrêter les effets de cette haine avant même de pouvoir la comprendre.

Il est donc nécessaire que, quiconque soutient ou non le candidat PT, qu’il aime ou non Lula et son parti, que CEUX QUI ONT ENCORE UN SENS CRITIQUE utilisent cette ressource pour CHOISIR CEUX QUI, AU DEUXIÈME TOUR, FERONT FACE AU FASCISTE, NAZI, qui risque de nous faire plonger dans les pires méandres que l’histoire brésilienne aura connu.

Vous ne pouvez pas fermer les yeux, vous ne pouvez pas hésiter un seul instant, VOUS NE POUVEZ PAS BASCULER MAINTENANT: le moment est GRAVISSIME et CRUCIAL.

Ce n’est pas une campagne partisane idéologique, mais le SALUT OU LA CONDAMNATION DU BRÉSIL. Allons-nous sauver notre pays, afin de pouvoir continuer à être DIFFÉRENTS, à avoir des positions politiques différentes, en préservant l’ordre CIVILISÉ et en respectant les différentes opinions et positions? Où allons-nous l’étrangler, croyant en la folle illusion d’affirmer une « position »?

LUCIANO ELIA

Au nom de la communauté des membres du LAEP (LAÇO ANALITICO ESCOLA DE PSICANALISE).

 

Laisser un commentaire

*

captcha *